Subiruseke Retrouve le sourire

Ensemble redonnons espoir

Des espaces de rencontres et d'échanges

Reconstruire les liens détruits par le génocide

30ème commémoration

Le préfet de la région Pays-de-la-Loire, Préfet de la Loire-Atlantique, invite l’association subiruseke à participer à la journée nationale de commémoration du génocide des Tutsi, qui se déroulera le dimanche 7 avril 2024, à 11 h, au cimetière de la Chauvinière à Nantes .

Un moment de recueillement suivi d’une collation seront organisés au Carmel apostolique
situé 4 rue censive du tertre, à Nantes

Nous comptons sur votre présence et votre soutien.

Nos interventions en milieu scolaire en 2024

Amélie Schafer et les élèves de la Joliverie

- Jardin Pédagogique pour la Paix -
pour suivre l'avancement du projet...

29ème commémoration
pour voir la rétrospective de la journée...

Samedi 18 février 2023
Subiruseke etait en partenariat avec Tissé Métisse

Hèlene Grandhomme Béata Umubyeyi Mairesse

Tout d’abord, nous voulons remercier Béata Umubyeyi Mairesse pour sa présence et son soutien.

Nos remerciements s’adressent également aux personnes qui se sont déplacées pour l’écouter avec intérêt et émotion.

Nous sommes très heureux de cette première collaboration avec l’association Tissé Métisse, un merci tout particulier à Hélène Grandhomme.

Au sein d’une recherche et d’une réflexion commune, nous avons pu faire venir des livres du Rwanda, disponibles au fonds documentaire actuellement.

C’est une action importante pour notre association, qui œuvre pour la réflexion concernant la mémoire des génocides, dans les écoles également.

Nous informons et nous sensibilisons les publics jeunes sur la dangerosité de l’exclusion de l’autre, parce qu’il est différent de nous.

Nous organisons également des événements plus festifs autour de la culture rwandaise, qui n’ont pas pu être organisés depuis la crise sanitaire.

C’est à ce titre que nous voulions vous présenter une auteure que nous aimons tout particulièrement pour la malice de sa poésie, la profondeur de ses entrailles et l’amour de ses deux langues.

LE BUREAU

Amélie Schafer-MutarabayirePrésidente

Muriel RousseauVice Présidente

Carole Mutesi Schafer-MutarabayireSécretaire générale

Nicolas GihanaTrésorier

Reconstruire les liens détruits par le génocide

Un génocide cherche toujours à détruire un peuple et sa descendance, à anéantir toute possibilité de transmission: il s’attaque à l’humain, à sa mémoire, à sa culture. Au Rwanda, la plupart des rescapés n’ont plus ou presque plus d’enfants, les enfants n’ont plus de parents, plus de tantes, plus de cousins, plus d’oncles…

On rencontre au Rwanda les personnes qui ne vivront jamais les rituels qui rythment la vie, qui n’auront pas l’occasion de vivre une naissance, de marier leur fils ou leur fille, de visiter un parent malade, d’enterrer un des leurs, mort de vieillesse.

27 ans après, les séquelles  sont toujours prégnantes, le travail de reconstruction psychique, de sauvegarde de la mémoire et de la paix restent une priorité.

PARTENAIRES ET AMIS

REJOIGNEZ L’ÉLAN DE SOLIDARITÉ

Vous souhaitez soutenir nos actions, tout d’abord un grand merci !

Nos Flash Infos